Performance de dépôt sur la roche
Plage de Sotteville-sur-mer, falaise de craie à risque de fort éboulement par tempêtes et eaux météoriques.

 

En collaboration avec

la Compagnie LAMENTO / Sylvère LAMOTTE

Avec

France Attigui, Jacqueline Cussoneau, Marine Da Costa, Émerance Dubas, Cédric Fabre,

Philippe Forestier, Laura Gary, Hervé Guinet, Daniel Hortelano Sanchez,

Coline Jacquemin, Antonis Lagarias, Nicolas Lheureux, Jean Max Mayer,

Alexandre Pappalardo, Carla Ribay, Barbara Sabella, Frédéric Salles,

Alexis Taillant, Camille Ulrich, Mathieu Weiler, Sophie Zafari.

 

Nous pourrions nommer Corps-mémoires ces êtres qui traversent la scène, ou passent sous le regard photographique ; mémoires individuelles traçables sur la peau, et mémoires collectives rejouées par les postures et la dramatisation emprunte à l’art classique.

Corps Constellaires est une création scénique du chorégraphe Sylvère Lamotte (Compagnie Lamento) avec des interprètes amateurs de différents âges. La pièce, par le biais de la danse contact, interroge le rapport entre individus, et au sein du collectif.

Les Nus et les pierres questionne ces même rapports, sous une forme improvisée, en étroite relation avec l’environnement côtier sauvage. L’immense falaise de craie s’éboule sur la plage de Sotteville-sur-mer sous les assauts des vagues et du vent hivernals, des eaux météoriques. La peau nue, défaite des codes sociaux attribués par les vêtements, dialogue avec ce minéral échoué. Se déposer, chair, os ; choir.

C’était notre île.

Nous n’avons pas essayé d’en toucher les bordures. L’estran ouvrait les espaces.

L’air coulait dans la pierre, le soleil de son sommet.

Nous respirions dedans et à travers.

Nous étions l’île.